lundi 1 janvier 2007

Bonne année

Me voici dans mon cher pays, certainement celui d'Europe le plus proche du Pérou sur le plan du poulet et des patates. Je m'éloigne néanmoins de ces poncifs de mon alimentation quotidienne pour profiter des fromages, chocolats et autres mets que je ne vois passer qu'à la faveur de quelques visiteurs de notre colloc liménienne (où il faut en plus partager, pfiou...).

Je suis donc revenu au pays de la langue de Molière, et je vois avec stupéfaction que nos grands hommes (ou femmes) auraient bien des raisons de se retourner dans leur tombe. Pas que j'ai ramené des puces de mon pays d'adoption, non,  plutôt du fait d'une société que je croyais encore consciente de la différence entre spectacle, culture et grand spectacle au vide inquiétant. Vous pensez à la Star'Ac ? Moi je parle plutôt de p'tit cul Royal et gros ego Sarkozy et puis, de quelques conversations d'ordre quotidien glanées dans le métro.

Si les uns s'emploient à vider la vie politique de toute substance, les autres semblent s'appliquer à leur donner raison. Heureusement, je ne parle là que d'expériences parisiennes... Dans notre campagne, je retrouve plus facilement mes repères, malgré des programmes télé ventant une télévision encore plus épurée de son contenu cinématographique ou culturel, au profit des divertissement à plusieurs dizaines ou centaines (j'en sais rien) de millier d'euro la seconde de pub.

Et puis, j’entends en divers endroits des voix aux mêmes consonances s’élever. Elles s’avèrent malheureusement petites et cantonnées. Je les aime bien, moi.  Mais elles restent non relayées, victimes d’un complexe trafic d’influences aux sources multiplement uniques et pudiquement non désigné sous le vocable de censure ou de bien pensance.

Sinon, je retrouve avec plaisirs ma famille et mes amis. Le temps me semble un peu court, pas vraiment élastique et coopérant, et notablement insuffisant.

Ah oui, avant toute chose, bonne année à tous !

Posté par klimo à 18:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Bonne année

Nouveau commentaire